Poisson_rouge

Bonjour

 

23ème conte aujourd'hui.

 

Simon et le poisson rouge

 

Il était une fois un petit garçon très timide et renfermé. Ses parents ne savaient pas comment l'ouvrir au monde et surtout l'aider à se faire des amis. Il restait, solitaire pour aller à l'école et solitaire pour en revenir. A l'école, tout ne se passait pas bien pour lui non plus.

Un jour, ses grands-parents eurent l'idée de lui offrir un poisson rouge dans un bocal tout rond. Quand ils lui offrirent le poisson rouge, ils lui dirent qu'il pouvait tout dire à son poisson rouge, parce que ce dernier était muet et qu'il garderait bien tous ses secrets.

L'enfant mit le poisson rouge dans sa chambre. Un soir, que sa mère passait près de la chambre de Simon, elle entendit que ce dernier parlait dans sa chambre. Elle entrouvit la porte discrètement et vit son petit garçon qui parlait au poisson rouge

"tu sais Arthur, je me ferai bien des copains, mais je ne veux pas parler parce que j'ai un cheveu sur la langue et que tout le monde va se moquer de moi. Alors, je préfère encore rester tout seul. Mais du coup, non seulement je n'ai pas d'ami, mais tout le monde m'embête. Tu es plus heureux que moi à être tranquille dans ton bocal, sans personne, à tourner tranquillement". Le poisson s'arrêtait de temps en temps et fixait l'enfant, comme s'il comprenait ce que ce dernier lui disait.

"Peut-être" reprit l'enfant, une fois que le poisson eut recommencé à tourner dans son bocal "Peut-être est-ce que je devrais faire comme toi et courir autour du pâté de maison, jusqu'à ce que je soir tellement fatiqué que je m'endormirais..."

Cela donna une idée à sa mère. Elle vit avec le papa d'Arthur qui, le samedi suivant, proposa à son fils d'aller courir autour du stade. L'enfant accepta et week-end après week-end, le papa et Arthur partirent courir ensemble. Rapidement, Arthur se développe et prit de l'assurance. Comme le papa l'emmenait courir au moment où l'entraînement de foot avait lieu, l'entraîneur alla voir Arthur et lui demande s'il ne voulait pas intégrer l'équipe. Il l'avait vu courir, savait qu'il avait de l'entraînement, de la rigueur et avait envie de l'avoir dans son équipe. Après avoir hésité, Arthur rejoignit l'équipe. De fil en aiguille, il devint ami avec ses camarades de jeux, dont certains allaient à l'école avec lui et tout rentra dans l'ordre pour Arthur. Plus de solitude et avec le temps, son cheveu sur la langue s'évanouit.

Grâce à un petit poisson rouge et à l'amour d'une maman, d'un papa et de ses grands-parents, Arthur était venu à bout de son problème. Et le poisson rouge ? Les parents d'Arthur lui cachèrent la mort du premier poisson rouge en le remplaçant. Ce ne fût que quand il fût grand qu'Arthur dit à ses parents qu'il savait parfaitement ce qu'ils faisaient dès que l'un de ses poissons mourraient, mais qu'il ne voulait pas gâcher leur plaisir et qu'il avait aimé tous ses poissons rouges. Après tout, il leur devait d'être devenu un enfant comme les autres...

 

A demain

La Rêveuse