FleursBonjour,

 

J'ai décidé de commencer l'année en écrivant un conte par jour, suite à un billet laissé par une amie sur son mur dans lequel elle évoquait les "contes à rendre" à la fin de l'année 2016. J'ai trouvé l'expression très jolie et inspiratrice. Voici donc mon 1er conte.

Les Asters

Fernande était au milieu de ses amis, mais une vague d'angoisse la submergeait, sans raison et cette angoisse lui taraudait le ventre. Elle décida de ne pas laisser les émotions gâcher ce moment, car elle sentait qu'elle se coupait de ce moment et de ses amis. Elle décida donc de partir se promener pour calmer son tumulte intérieur.

Tout était joyeux dans la pièce et un brouhaha enfantin emplissait la salle, alors que les participants à ce week-end étaient, soit penchés sur leur ouvrage, soit en train de discuter avec le voisin. Certains s'activaient en cuisine. Personne ne se rendit compte que Fernande disparaissait.

Arrivée dehors, Fernande se retrouva quasiment instantanément dans le silence et une sorte d'attente de la nature autour d'elle. Elle commença à marcher, sans trop savoir où elle allait. Sa tête n'arrêtait pas de parler, dans une sorte de diarrhée verbale, comme pour la couper de ses émotions. Or, Fernande était sur le point de pleurer.

A fur et à mesure qu'elle avançait dans le village cependant, ses émotions se calmaient et elle revenait à un calme intérieur relatif. Elle commença à regarder autour d'elle. C'était le début de la soirée et déjà la lumière déclinait. Les maisons fumaient doucement et certaines voitures arrivaient, laissant leur passager descendre, impatient de rentrer chez eux au chaud et dans le cocon douillet de leur intérieur. Elle passa devant une maison superbement décorée de plantes de toutes les couleurs et elle s'arrêta pour les contempler, l'ensemble était à son déclin mais laissait une note joyeuse dans le paysage qui faisait comme une tâche de couleurs qui s'étalaient alentour. Une voiture s'arrêta et un homme en descendit, se dirigeant vers la maison. Eblouie par cette bel espace, Fernande l'aborda pour le féliciter sur ce magnifique arrangement. L'homme sourit, visiblement heureux que quelqu'un s'arrête pour apprécier son ouvrage. Ils échangèrent quelques mots, puis l'Homme rentra chez lui et Fernande continua sa route. Elle se sentait plus apaisée qu'à son départ de la maison. Elle tourna afin de continuer sa promenade, Au détour de la route, elle tomba en arrêt devant un jardin un laissé à l'abandon, mais dans lequel se trouvait un magnifique buisson d'asters de deux couleurs différentes. Le portail était ouvert, elle rentra dans le jardin afin de prendre les asters en photo. Une fenêtre s'ouvrit et une tête apparut : "Vous les trouvez belles ces fleurs ?"

Sursautant, comme une petite fille prise la main dans le pot de configure, Fernande répondit "Je trouve votre jardin très agréable, mais ces fleurs sont extraordinaires, tellement belles"

La femme sourit et dit : "attendez-moi", puis ouvrant sa porte : " je vais vous faire un bouquet"

Fernande rentra à la suite de la femme dans la maison et de fil en aiguille, elles commencèrent à parler comme de vieilles amies. La femme venait de perdre son mari soudainèment et elle se sentait seule et malheureuse. Rencontrer quelqu'un et parler de son jardin lui faisait un plaisir immense. Offrir ces fleurs aussi. Il lui semblait que cette rencontre était comme un signe de son mari et un cadeau de la vie. Fernande, ressentait de la magie dans cet échange imprévu et magique. Elles échangèrent encore quelque temps, puis s'embrassèrent comme de vieilles connaissances et chacune reprit sa route.

Fernande rentra chez elle, avec sa brassée de fleurs et en rentrant dans la pièce où chacun s'activait car le moment du dîner arrivait, elle souriait. Elle mit les fleurs dans un vase improvisé. Elle avait retrouvé le lien avec les autres. La vie s'était chargée d'une manière douce de la ramener dans l'émotion vraie, celle du partage et du plaisir d'être avec les autres.

 

Et voilà pour le premier conte de cette année.

 

A demain ?

La Rêveuse

 

Enregistrer