Bonjour, De pratiquement tous les stages de développement personnel auxquels j'ai pu participé ces dernières années, j'ai tiré une certitude : il faut souvent réussir à court-circuiter la partie logique et raisonnement de notre cerveau pour laisser la place à la partie spontané et créative de ce dernier qui nous fera dire la chose juste ou effectuer le geste sûr... La dernière campagne pour les Jeans Wrangler exploite ce postulat de base à une vie menée de façon plus spontanée, mais sans doute plus "vraie" : Le slogan ? La réflexion tue la spontanéité. Et pour vous en convaincre, une petite vidéo :
Et j'ai souvent vérifié cela dans ma vie : lorsque j'ai agi "sur un coup de tête", c'était souvent au final pour aboutir sur des rencontres que je n'aurais pas faite si j'avais suivi "la raison". Mais il est difficile de ne pas écouter notre cerveau raisonneur et de laisser s'envoler le cerveau juvénile de l'audace et de l'inconnu. Vous jeteriez-vous dans les flammes ? Bien sûr que non, sauf si c'était pour sauver des vies. Là votre raison qui vous crie que c'est inutile, que vous allez mourir également, que vous ne pouvez plus rien faire est obligée de laisser votre autre cerveau réagir instantanément et pour ce cerveau-là, ce qui compte c'est l'immédiateté... Nous réagissons en l'occurence comme le font les animaux : par instinct ! Bizzz Marylo