Bonjour tout le monde, 

Un week-end très bien occupé dans la famille de ma belle-maman. J'ai fait la connaissance d'un de ses cousins et de membres de la famille de mon mari que je ne connaissais pas. Ces deux jours ont été très agréables quoique bien occupé. Nous avons, entre autres, été invités au restaurant et mon Régis a pris un plat excellent. J'ai donc décidé de rechercher une recette sur Internet.

filet_mignon

La voici, trouvée sur le site de Stéphane : http://stephaneruiz75.free.fr/ que je vous recommande si vous êtes gourmand comme moi. 

Filet mignon de porc au roquefort

750 g de filet mignon de porc
125 g de roquefort
100 g de crème fraîche
4 échalotes
3 cuil. soupe de vermouth blanc sec (Noilly Prat)
Faire dorer la viande pendant 10 minutes dans un mélange de beurre et d'huile dans une cocotte en fonte (de préférence). Sortir la viande et la mettre de côté. Evacuer le surplus de graisse de la cocotte. Mettre les échalotes hachées dans la cocotte, les faire blondir. ajouter le vermouth et déglacer. Remettre la viande, saler, poivrer, muscader. Couvrir et laisser cuire 30 minutes à feu doux. Ajouter le roquefort en morceaux et la crème. Mélanger, et laisser cuire encore 15 minutes en mélangeant et retournant la viande 1 ou 2 fois.  Couper la viande en tranches pour servir.

Ce filet mignon était servi avec des tagliatelles fraîches et 1/2 tomate à la provençale. Cependant, il me semble  que cette recette s'accomoderait extrêmement bien d'un gratin dauphinois.

Aussitôt pensé, aussitôt trouvé. Voici donc un gratin dauphinois simplissime de http://quoique.canalblog.com.

gratin_dauphinois

Gratin dauphinois

Eplucher les pommes de terre et couper les en tranches fines. Les répartir dans le fond d'un plat à four en une couche. Parsemer de sel, de poivre, d'ail et arroser d'un filet de crème. Recommencer la même opération (sel, poivre, ail et crème entre chaque couche de pommes de terre) jusqu'à épuisement des patates et en prenant bien soin de ne remplir le plat que jusqu'aux 2/3 de sa hauteur (pour éviter les risques de débordements lors de la cuisson). Verser du lait afin de recouvrir complètement les pommes de terre (cela peut faire beaucoup de lait si vous avez un grand plat ! ) et mettre au four à 180 °c. Le dessus du plat va dorer et bloblotter, vérifier alors avec la lame d'un couteau si les pommes de terre sont cuites

A noter que ce blog (http://quoique.canalblog.com) est un blog très intéressant, amusant et je vous invite à aller répondre à une petite devinette ici : http://quoique.canalblog.com/archives/2007/10/17/6534088.html et puis après, d'aller vous promener au hasard des billets ici et là pour passer un bon moment, gourmand, plaisant, riant...

A bientôt. Marylo, la Rêveuse