Emilie2

Bonjour,

Je vous ai promis lors d’un précédent billet d’humeur de vous faire participer à l’ambiance joyeusement Hellzapoppinesque familiale, ambiance soigneusement entretenue par les nombreuses venues et allers (ben oui, dans l’autre sens, ça ne le fait pas, vu que les copains de mes filles viennent et s’en vont…restons logiques dans notre folie quand même !) des copains et copines surtout de l’une de mes filles : Emilie. Ma plus « jeune » fille qui va allègrement sur ses 18 ans, est quelqu’un de très sociable, parallèlement à cet aspect social important, elle a également un sens de l’humour très tranchant (qui s’y frotte s’y pique, certains anciens du Collège Boileau doivent s’en souvenir encore).

J’ai fait plusieurs fois les frais de cet humour, tout à fait revigorant, lors de mes expérimentations Ouet-Ouet. Je m’explique : mon allié le plus sûr dans cette recherche du plaisir gustatif « sain » est un wok électrique dont je ne saurais plus me passer, cadeau du Noël 2005 de mon cher et tendre (cela équilibre l’un des cadeaux de l’année précédente : un pèse-personne… sans commentaires). Je réalise donc mes mixtures de sorcières là-dedans et moi ce que j’aime, c’est les plats style ragoûts, appelés familialement les « frichtis » (un reste de mon enfance durant laquelle ma grand-mère était la reine des ragoûts et nous servait des plats absolument délicieux et dont le souvenir reste ancré et embelli par le souvenir). Je mets donc la viande à cuire, puis j’ajoute certains légumes, puis d’autres, puis la sauce tomate ou la crème ou que je sais-je encore et le tout mijote gentiment. Cela nous donne un plat complet à la limite du présentable quand à la texture et à l’aspect, d’où l’appellation familière de ces plats sous le vocable amusant de « Gloubiboulga » cher à Casimir… Ma purge de minette, que j’adore au demeurant, en a même fait une photo avec son  portable pour pouvoir montrer mes réalisations à ses copines du club de gym.

Je laisserai peut-être une trace dans le monde de la cuisine ? A « Marylo », on pourra lire : Marylo : Reine des frichtis, sorte de ragoûts composés de viandes et de légumes divers, sans matière grasse, passés dans le langage courant sous le terme de « gloubiboulga ».

Zut, je pensais marquer le monde des perles, c’est loupé pour cette fois-ci !

En attendant, voici une recette de Gloubiboulga, spécialement pour vous…Weight Watchers, bien entendu.

CURRY DE BOEUF AUX TROIS POIVRONS 2.5 points 6 personnes (http://www.forums.supertoinette.com)
6 steaks hachés à 5%
5 poivrons rouge, jaune et vert
2 oignons
2 gousses d'ail
1 cc huile olive
30 cl bouillon de bœuf
2 cs concentré de tomate
3 cs pâte de curry
Nettoyer poivrons, oter les graines, couper en lanières.
Faire dorer le bœuf dans l'huile. Remplacer par les poivrons et l'ail haché, remuer 10min.
Ajouter le curry et le concentré tomate dilués dans le bouillon. Mélanger. Assaisonner de sel et de poivre, cuire à couvert 10min. Ajouter la viande et faire réchauffer quelques minutes.
Servir avec des pommes de terre au four ou du riz, mais comptabiliser en plus.

A bientôt. La Reveuse

http://www.reveusedebijoux.canalblog.com/

Emilie2

Hi all,

I promised you to talk a little bit about the family « mood ». Do you know the old movie « Hellzapoppin » ? Here you are with the « family mood », perhaps because there are a lot of « going and coming» in the house (yes, Emilie, our little one (17 years old) comes very often with friends who stayed for dinner and/or to sleep) I intentionally wrote « going and coming» for that’s exactly what they do, lol ! So this « little one » has a razor-sharped sens of humour. Since half and a year now, I’m doing a kind of diet and therefore I cook a lot of stews on my wok (magical instrument, which sometimes looks like a witch cauldron dixit Emilie)…where I cook meal, vegetables, rice, pasta, but everything without grease… and yes, I must admit that, sometimes it looks like a strange stew. So, my daughter told all the friends she has in the gymnastique club that what her mother cooked was good, but not good-looking and that sometimes she had the impression of being in front of a monster’s meal… So the friends asked her to take photos…And…can you imagine ? that’s what this little « pest » did… She took photos thanks to her mobile and showed it to her friends….

I guessed to enter the dictionnary as the Queen of Beads and I will do thanks to this one

When you ask for « Marylo » in the dictionnary, you will see : The Queen of strange stews made out of meat, vegetables, rice or pasta also known as Monters’s meal….

By the way, here is a monster’s meal recipe, a Weight Watcher’s recipe (http://www.angelfire.com/journal/wwrecipes ), of course, just for you and my deaaaaaaaaaaaaaaaar daughter :o))))))

Easy Enchilada Casserole Shared by: WNTBD 5 Points Per Serving 

1 pound ground turkey breast

1 medium onion, chopped

2 cups each: tomato sauce and enchilada sauc

1 can (15 oz.) pinto beans and juice

12 corn tortillas

3 cups grated fat-free cheddar cheese (10 oz.)

1/4 cup sliced black olives 

In a large, heavy skillet sprayed with nonstick spray, brown ground turkey and chopped onion over medium-high heat, stirring constantly. Add tomato sauce, enchilada sauce and beans with juice. Heat until simmering. Put a layer of meat sauce in a large casserole sprayed with nonstick spray. Add a single layer of 3 tortillas. Add another layer of meat sauce. Cover with 1/4 of the cheese and olives. Repeat three more layers of 3 tortillas, meat sauce, cheese and olives. Bake in a preheated 325º oven for 50 to 60 minutes, or until hot.

Serves 10.

Per serving: 266 cal. (22% from fat); 24.4 g protein; 6.5 g fat (0.78 g sat.); 26.5 g carbo.; 1,021 mg sodium; 33 mg chol.; 6.7 g fiber.

Exchanges: 2 1/2 lean meat, 11/2 bread.

See you soon. The dreamer